SONUS FABER OLYMPICA NOVA III

12000,00

En écoute à Annemasse

Effacer
UGS : OLYMPICA3 Catégories : ,

Description

L’enceinte colonne Sonus Faber Olympica Nova III est une magnifique enceinte avec placage bois naturel et cuir véritable en façade. Cette enceinte est dotée de haut-parleurs conçus par le fabricant italien lui-même. Elle adopte ainsi un tweeter de 28 mm de diamètre à aimant néodyme, un médium de 15 cm à bobine légère CCAW et deux haut-parleurs de grave de 18 cm à membrane sandwich rigide et légère. L’enceinte Sonus Faber Olympica Nova III peut être alimentée par tout amplificateur stéréo dont la puissance est comprise entre 50 et 300 watts. Elle remplace l’enceinte Sonus Faber Olympica III au catalogue du fabricant.

L'enceinte Sonus Faber Olympica Nova III adopte une esthétique soignée et des haut-parleurs haut de gamme

L’enceinte Sonus Faber Olympica Nova III adopte une esthétique soignée et des haut-parleurs haut de gamme.

Sonus Faber Olympica : une gamme historique

Les enceintes Sonus Faber Olympica tiennent une place à part dans l’histoire du fabricant italien. Lancées en 2013, elles sont les premières du fabricant italien à constituer une gamme complète avec des enceintes colonnes, des enceintes compactes et une enceinte centrale. Mais il s’agit surtout de la toute première gamme d’enceintes Sonus Faber équipée de transducteurs développés par le fabricant lui-même.

La gamme d’enceintes Sonus Faber Olympica Nova comprend trois colonnes, des enceintes compactes, deux enceintes centrales et des enceintes surround murales.

Reprenant les lignes asymétriques en forme de luth de la première génération d’enceintes Sonus Faber Olympica, les enceintes de la gamme Sonus Faber Olympica Nova bénéficient de nombreuses innovations technologiques permettant d’améliorer encore les performances acoustiques.

Sonus Faber Olympica Nova III : artisanat italien

L’amour et le travail du bois sont inscrits dans l’ADN du fabricant italien. Avec la gamme Olympica NovaSonus Faber fait à nouveau la démonstration de son savoir-faire en la matière. La caisse de l’enceinte Sonus Faber Olympica Nova III est réalisée en MDF de forte épaisseur (8 couches), avec de multiples renforts.

La structure en MDF des enceintes Sonus Faber Olympica Nova

La structure du coffret des enceintes de la gamme Sonus Faber Olympica Nova est réalisée en MDF.

L’ensemble de la structure a été repensé : les parois sont constituées de huit couches de bois courbé, conférant au coffret de l’enceinte une extrême rigidité.

Placage bois des enceintes Sonus Faber Olympica Nova

Le placage en bois véritable des enceintes de la gamme Sonus Faber Olympica Nova est réalisé à la main et présente un niveau de finition irréprochable.

Les différentes faces de l’enceinte Sonus Faber Olympica Nova III sont plaquées avec du bois naturel et les finitions sont réalisées à la main. La face avant est partiellement recouverte de cuir véritable italien appliqué à la main dans les ateliers de production de Vicenza.

La façade des enceintes de la gamme Sonus Faber Olympica Nova est partiellement recouverte de cuir italien véritable

La façade des enceintes de la gamme Sonus Faber Olympica Nova est partiellement recouverte de cuir italien véritable

Sonus Faber Olympica Nova III : tweeter DAD

Le tweeter à dôme souple en soie de 28 mm de diamètre qui équipe l’enceinte Sonus Faber Olympica Nova III est doté de la technologie DAD (Damped Apex Dome). Afin d’améliorer la douceur et l’extension dans les hautes fréquences, le tweeter est découplé de l’enceinte grâce à un matériau viscoélastique. La structure DAD a été totalement repensée par rapport à la précédente version. Une pièce en aluminium moulé sous pression comprenant une arche au-dessus du dôme et une bague autour du tweeter permet d’augmenter la résistance et la précision du système.

Les enceintes de la gamme Sonus Faber Olympica Nova adopte un tweeter maison avec technologie d'amortissement DAD

Les enceintes de la gamme Sonus Faber Olympica Nova adopte un tweeter maison avec technologie d’amortissement DAD.

Sonus Faber Olympica Nova III : médium

Pour reproduire les moyennes fréquences, l’enceinte Sonus Faber Olympica Nova III fait appel à un haut-parleur de 15 cm de diamètre. Sa membrane est constituée d’un mélange de pâte de cellulose et de fibres naturelles séchées à l’air libre, dont le Kenaf qui lui confère une surface légèrement rugueuse. La densité variable de cette membrane contribue à réduire la résonance et garantit un son naturel et transparent avec un niveau de détails accru.

Le haut-parleur médium de l'enceinte Sonus Faber Olympica Nova III

La membrane du haut-parleur médium de l’enceinte Sonus Faber Olympica Nova III présente une surface rugueuse de densité variable qui réduit les phénomènes de résonance.

Le saladier en fonte d’aluminium est conçu pour garantir une rigidité et une circulation d’air optimales, sublimant ainsi les détails. La bobine mobile CCAW (Copper Clad Aluminium Winding – aluminium plaqué de cuivre) de ce haut-parleur bénéficie d’une masse réduite, ce qui améliore la dynamique et la tenue en puissance.

Sonus Faber Olympica Nova III : grave

Conçus et fabriqués en Italie, les deux haut-parleurs de grave de l’enceinte Sonus Faber Olympica Nova III bénéficient d’une technique de fabrication exclusive. Ils adoptent une membrane en sandwich constituée de deux feuilles de pulpe de cellulose entre lesquelles est injectée une mousse syntactique de haute-technologie. Cette structure conjugue une faible masse et une grande rigidité, ce qui leur permet d’offrir une reproduction rapide et puissante des basses fréquences, tout en favorisant la cohérence avec les moyennes et hautes fréquences.

L'enceinte Sonus Faber Olympica Nova III adopte deux haut-parleurs de grave de 18 cm de diamètre de conception exclusive

L’enceinte Sonus Faber Olympica Nova III adopte deux haut-parleurs de grave de 18 cm de diamètre de conception exclusive.

Sonus Faber Olympica Nova III : filtre et évent

Le filtre de l’enceinte Sonus Faber Olympica Nova III adopte la topologie Paracross, ce qui le rend moins sensible aux interférences dues aux radiofréquences, améliore la réponse transitoire et réduit le bruit de fond. Ce filtre comprend de nouveaux condensateurs Clarity Cap exclusifs, personnalisés pour Sonus Faber.

Le filtre de l'enceinte Sonus Faber Olympica Nova III adopte des composants audiophiles

Le filtre de l’enceinte Sonus Faber Olympica Nova III adopte des composants audiophiles rigoureusement sélectionnés.

La technologie Stealth Ultraflex est reconduite sur la gamme d’enceintes Sonus Faber Olympica Nova. L’évent latéral vertical à l’arrière de l’enceinte Sonus Faber Olympica Nova III est orné d’une pièce en aluminium extrudé dont le profil spécifique facilite la circulation de l’air tout en contrôlant sa vitesse et en réduisant les turbulences, génératrices de distorsions.

Les enceintes Sonus Faber Olympica Nova exploitent la technologie Stealth Ultraflex

La pièce d’aluminium positionnée à l’arrière de l’enceinte facilite la circulation de l’air et contrôle sa vitesse : les turbulences sont réduites, ce qui limite les risques de distorsion.

Sonus Faber Olympica Nova III : en résumé

L'enceinte Sonus Faber Olympica Nova III conjugue une esthétique soignée avec des qualités acoustiques exceptionnelles.

En plus d’être élégante et particulièrement bien finie, l’enceinte Sonus Faber Olympica Nova III offre d’exceptionnelles prestations acoustiques.

L’enceinte colonne Sonus Faber Olympica Nova III répond en fréquence de 35 Hz à 35 kHz et délivre un son vif et réaliste, avec une image stéréo très stable et bien étagée. Son impédance de 4 ohms et sa sensibilité de 90 dB/W/m permettent de l’associer avec la majorité des amplificateurs stéréo du marché délivrant entre 50 et 300 watts de puissance. Nous recommandons cependant un amplificateur disposant d’une importante réserve de courant pour alimenter correctement ses deux haut-parleurs de grave de 18 cm. Cette enceinte Sonus Faber Olympica Nova III à l’esthétique très réussie séduit à l’écoute par son équilibre et sa douceur.

Informations complémentaires

Finition

Noyer, Wengé